Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citroën B2 1922 Manufacture Bohin

Citroën B2 1922 Manufacture Bohin

De fil en aiguille dans l’Orne, aux confins du pays d’Ouche, à bord de Traction, de CX cabriolet « Orphée » ou « Prestige », Saxo VTS, Xantia, « Activa » V6, XM, et bien d’autres… nous découvrons la « Vallée des Epingliers » pour visiter la Grosse Forge d’Aube, ancien établissement métallurgique le mieux conservé d’Europe, et la manufacture d’aiguilles Bohin, inscrite au titre des Monuments Historiques.

Au XVI ème siècle, la vallée de la Risle accueillait une usine tous les 500 mètres pour profiter de l’énergie hydraulique. La grosse forge d’Aube y fut construite par Charles Courdemanche, seigneur d’Aube. A cette époque elle transforme la fonte sortie du haut-fourneau en fer. L’industrie métallurgique utilisait le minerai et les forêts de la région. On y élaborait la fonte à base de charbon de bois. Les gueuses étaient ensuite martelées par cette grosse forge pour devenir de l’acier. Cette industrie disparut au XIX ème dès que les anglais et les lorrains produiront du fer de meilleure qualité à base de coke de charbon. Cette forge fut ensuite utilisée pour le travail du cuivre jusqu’en 1939.

Après un bon repas à L’Aigle, nous sommes allés visiter la Manufacture Bohin, unique usine d’aiguilles et d’épingles de France ! Nous y découvrions, toujours en activité, la chaine de fabrication des aiguilles imaginée au XIX ème siècle par Benjamin Bohin et son fil Paul! Son petit musée contemporain raconte la saga de cette famille qui déposât aussi un brevet d’hélice d’avion à pas variable ! Est-ce proche du principe utilisé par Citroën pour l’hélice de son hélicoptère RE-2 à moteur rotatif en 1975 ?

Tag(s) : #Sorties du Club Citroën France

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :