Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2CV AZU série A mais sans portes suicides

2CV AZU série A mais sans portes suicides

Pour célébrer les 65 ans de la 2CV Fourgonnette et les 20 ans du Berlingo, Citroën offre aux deux modèles à succès un look inédit, spécialement styled for colette ! Le célèbre magasin du 213 rue Saint Honoré à Paris adopte pour l’occasion une mini-flotte composée d’un exemplaire de chaque modèle spécialement customisé avec les codes intemporels de la fourgonnette et la couleur emblématique de la boutique : #2CVcolette. Portées par leurs valeurs communes que sont la nouveauté et la différence, les deux marques françaises se rencontrent en une véritable déclaration mutuelle : andré ♥ colette !

Salon de l'Automobile de Paris 1950 Présentation de la 2CV AU Camionette

Salon de l'Automobile de Paris 1950 Présentation de la 2CV AU Camionette

La Citroën 2 CV Fourgonnette
- Présentée en octobre 1950 au Salon de Paris.

- Commercialisée en mars 1951.

- Production : 1 246 335 exemplaires. tous modèles confondus.

- Arrêt de production : 1978

C’est en période d’après-guerre que Citroën décide de mettre au point un petit utilitaire destiné comme un outil de travail qui se devait d’être fonctionnel. Le succès était très vite au rendez-vous puisque les délais de livraison pour l’obtenir pouvaient aller jusqu’à 6 ans ! Robuste, pratique et économique tels en seront les maîtres mots.

2CV AU (1951 à 1956) :

En octobre 1950, les visiteurs du Salon de l'Automobile de Paris découvrent une nouvelle déclinaison de la 2 CV : le type AU. Première version de la 2 CV fourgonnette. Inaugurant un segment que Citroën ne quittera plus, l'AU demeure aujourd'hui encore ancrée dans le cœur de toute une génération d'artisans, marchands, fermiers, électriciens...

Particularités : Une absence quasi-totale de signalisation, les feux de stop et clignotants n’étant pas obligatoires en 1950. Le rôle du feu de stop était alors jouer par l’éclairage de la plaque arrière, ce qui était déjà le cas sur la berline Type A.

Fiche technique 2 CV AU :

Moteur : 2 CV essence, 2 cylindres à plat opposés quatre temps

Cylindrée : 375 cm3 Alésage : 62 mm Course : 62 mm Puissance : 12ch à 3500 tr/mn

Taux de compression : 7 à 1

Boîte de vitesses : trois marches AV + une marche AR synchronisées + une Surmultiplié

Transmission : par cardan simple côté roue et boîte de vitesses

Pneumatiques : MICHELIN « Pilote » 135-400 avec chambre à air

Dimensions : longueur : 3m60 Largeur : 1m50 Hauteur : 1m61 Volume utile de la caisse : 1 800 cm3 Charge utile* : 250 kg plus le conducteur

Performance : 60 à 70 km de moyenne pour 5 à 6 litres aux 100 km

Electricité: batterie de 6 Volts 50 A/h

Freins : Hydraulique sur les quatre roues par tambours commandés par un maître-cylindre


2 CV AZU (1954 à 1963) :

Modèle présent chez Colette : AZU série A En 1955,

Citroën fait évoluer son véhicule utilitaire grâce aux évolutions techniques réalisées sur la 2 CV « berline » : l’AZ.

La nouvelle 2 CV AZU, communément nommée AZU voit alors le jour. Celle-ci représentant parfaitement l’utilitaire à toute épreuve grâce à une amélioration de ses performances. Cette version gardant bien évidemment les qualités de sa devancière : simplicité, praticité, solidité, utilité, confort et faible coût d’utilisation.

Particularités :

- Le nouvel ensemble moteur 425 cm3. (375 cm3 sur la 2 CV fourgonnette AU). - Une véritable vivacité et tenue dans les côtes.

- Sa polyvalence, en option : possibilité de transformer l’AZU en familiale 4 places grâce à l’option « glaçauto » (vitre latérale et banquette arrière). L’AZU devenait alors une AZU G.

Production (septembre 1954 à Mars 1963) : 291 147 AZU produites.


2 CV AK 350 (1963 à 1970) :

Après les deux grandes époques de la 2 CV fourgonnette AU, puis AZU, Citroën décide d’améliorer encore son véhicule utilitaire : augmentation de la charge utile, confort et gain de performance, l’AK 350 voit le jour en avril 1963.

Particularités :

- En 1964, les portes suicides sont abandonnées au profit de nouvelles portières ouvrant dans le bon sens.

- Adoption de l’ensemble moteur 602 cm3 provenant de l’AMI 6 permettant de supporter une plus grande charge.

- Comme proposé sur l’AZU il est possible d’aménager la partie arrière avec l’option « Glaçauto ». Sa dénomination devenant alors 2 CV AK G 350.

Production (Avril 1963 à Juillet 1970) : 142 949 fourgonnettes AK 350 produites.

2CV AK 400 1975

2CV AK 400 1975

2 CV AK 400 (1970 à 1978)

- Adoption de clignotants avant ronds placés sur les ailes, des nervures latérales de caisse plus aplaties et du rehaussage de la partie fourgon, toujours dans le but de proposer un volume de chargement le plus élevé de la catégorie. C'est la plus pratique à charger grâce à ses portes arrière plus grandes et son rehaussage. C'est la plus volumineuse de toutes les 2cv fourgonnettes

- Elle gagne encore en capacité de chargement : 400 kg de charge utile, soit 50 de plus que sa devancière.

- Elle est aussi plus puissante que l'AZU. Sous le capot, le 602 cm3 de l'AK 350 laisse la place à une version plus évoluée, qui développe désormais 33 chevaux.

D'après Communiqué de Presse et Photos Citroën Communication

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :